RE2020

LA CONSTRUCTION BOIS,
GRANDE GAGNANTE
DE LA RE2020

Diminuer l’impact carbone des bâtiments, améliorer leurs performances énergétiques, garantir la fraîcheur pendant les canicules : la RE2020 s’appliquera à toutes les constructions neuves à partir du 1er janvier 2022. C’est une excellente nouvelle : la construction bois est particulièrement adaptée à cette réglementation environnementale, qui lutte contre le réchauffement climatique.

Concrètement, la RE2020 ça veut dire quoi pour une construction neuve ?

Construire en RE2020, c’est tâcher de sortir des énergies carbonées, et de limiter les émissions de gaz à effet de serre, sur tout le cycle de la construction (ceci dès la phase de la conception et la sélection des matériaux).
Exit, le gaz de la construction neuve, et bienvenue aux matériaux biosourcés, à la construction bois et aux solutions bioclimatiques et passives.

Les objectifs à atteindre pour satisfaire à la RE2020 sont les suivants :

  • Augmenter les performances de l’enveloppe de 30% (pour le gros œuvre, l’isolation, l’étanchéité) afin de réduire la consommation énergétique du bâti fini.
  • Décarboner les énergies : disparition des solutions gaz notamment (pour les chaudières à condensation, par exemple).
  • Favoriser le confort d’été et adapter les maisons à des canicules qui vont devenir plus fréquentes.

De manière générale, la RE2020 s’inscrit dans une politique de réduction de la consommation énergétique des logements à chaque étape de leur vie.

Comment est évaluée
lA RE2020

Dès sa mise en application, les émissions de gaz à effet de serre des matériaux et des équipements sont prises en compte sur l’ensemble du cycle de vie de la construction (du tout début du projet à la démolition). Ces émissions devront rester en dessous d’un plafond calculé en kilos de CO² par mètre carré de logement :
ce plafond est de 4 kilos de CO² par mètre carré et par an pour les maisons individuelles neuves.

Dans la pratique, c’est un nouveau mode de calcul de l’empreinte carbone, dite « Analyse du cycle de vie dynamique simplifiée » (ACV), qui ne plait pas à tous : par exemple le béton y est mal évalué car au cours de son cycle de vie la partie la plus polluante est la production du clinker (qui devient du ciment une fois broyé), produit par combustion dans des fourneaux qui requièrent des carburants fossiles et rejettent énormément de CO².

A contrario, le bois est un matériau de construction biosourcé qui satisfait pleinement aux objectifs de la RE2020, puisqu’il est considéré comme un puits de carbone : il stocke du CO² au lieu d’en rejeter. Même durant sa mise en œuvre, la préfabrication hors-site d’une ossature bois évite le gaspillage de ressources et les erreurs, et permet une meilleure politique de recyclage, etc.

Enfin, ses performances en matière d’isolation et de consommation énergétique viennent également alléger son ACV dynamique après la construction !

« L’ACV dynamique est véritablement un élément positif pour prendre en compte les éléments constructifs qui émettent aujourd’hui du CO² et ceux qui en stockent. Faire du  » bas carbone » ce n’est plus suffisant. Le bois, lui, en stocke. »

les caractéristiques d'une maison ossature bois

La maison ossature bois (ou plus connue sous le terme de MOB) est un type de construction réalisé exclusivement à base de bois.

C’est la construction la plus présente en France.

Au niveau de l’isolation, les principaux critères à prendre en compte se font au niveau des murs, de la toiture, l’isolation au sol, le chauffage, la ventilation ainsi que l’eau chaude.

Les maisons ossature bois s’intègrent parfaitement dans un décor aussi bien rural qu’urbain.
Son aspect chaleureux apporte bien-être auprès du futur habitant. La durée de construction d’une maison ossature bois est relativement basse comparée à une maison en dur.
Les murs sont fabriqués en atelier, le chantier est propre et peu énergivore en électricité et eau.
De plus il n’y a aucun déchet, le recyclage des déchets bois et prit en compte au retour en atelier.

Performance énergétiques d’une maison ossature bois

Si vous souhaitez bénéficier d’une bonne performance énergétique pour votre maison ossature bois cela va dépendre du choix de votre isolant. Chez nous nous utilisons des isolants biosourcés tel que :

  • Des panneaux de fibres de bois de chez Isonat pour nos murs, plafond en rampant.
  • De la ouate de cellulose soufflée pour nos planchers et combles perdus.
 

Quelle est la durée de vie d’une maison ossature bois ?

La maison ossature bois possède une forte résistance au temps.
En effet, les revêtements au niveau des façades sont posés comme une double “couverture”, ce qui empêche d’éventuelle dégradation et d’atteindre la structure porteuse séparée par un vide d’air.

La durée de vie d’une maison ossature bois est ainsi estimée à plus de 100 ans. Les maisons en bois sont soumises aux mêmes réglementations que n’importe quelle maison et se doivent donc d’être pérennes.

 3 exemples de construction en bois qui ont confirmé la longévité de ce type de matériau :

  • Les maisons en colombage en France.
  • Une grande partie des maisons aux États-Unis.
  • Des temples asiatiques millénaires.
Maison bois Tarn, Maison ossature bois

LA PERFORMANCE DU BOIS

Depuis des siècles, le bois est utilisé pour la construction d’habitat. Avec le temps, il a été peu à peu remplacé par des matériaux plus lourds.

Avec l’expérience, l’être humain a réalisé un constat. Le béton et les
innovations de matériaux de construction ne sont pas aussi efficaces que nos attentes.
Le bois revient donc à présent sur le devant de la scèneDurable et naturel, il répond complètement aux contraintes du monde actuel.
Le bois est l’un des choix les plus judicieux pour la construction de votre maison individuelle.

Une maison en bois est-elle aussi solide qu’une maison en béton ?

Des calculs sont effectués et des normes sont appliquées afin que les maisons en bois aient des fondations solides et puissent durer sur le temps. Une maison ossature bois est donc tout aussi solide qu’une maison en traditionnel.

Il possède également des propriétés bien plus avantageuses citées ci-dessous :

  1. Le bois est plus léger que le béton mais il fait preuve de tout autant de résistance.
  2. Plus écologique dans sa production ainsi que pour le transport, le bois est un matériau qui a des avantages incontestables par rapport au béton.
  3. Il est souple et résiste mieux aux environnements à risque sismique.

Une maison en bois est-elle sensible au feu ?

Contrairement aux idées reçues, les maisons en bois résistent mieux au feu que des habitations traditionnelles. La raison est que les pompiers peuvent intervenir beaucoup plus longtemps dans une maison qui brûle si elle est en bois. En effet, une maison traditionnelle emmagasine la chaleur jusqu’à finir par s’écrouler. Tandis que le bois, lui, transmet jusqu’à 10 fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.

La construction d’une maison ossature bois coûte-t-elle plus cher ?

À surface et qualité des finitions comparables, la construction d’une maison bois ne coûte pas plus cher. Pour comparer les différents types de construction, il convient de tenir compte du coût du projet dans son ensemble. Vous devez ainsi calculer le coût de votre construction en tenant compte :

  1. Du délai qui sera nécessaire pour être livré : la maison bois étant plus rapide, vous allez économiser des charges de logement sur le précédent.
  2. Vous devez intégrer la différence de valeur de revente de votre maison dans un contexte qui pousse à l’écologie et la contraint à la performance par la RE2020.
  3. Vous devez tenir compte du bien-être qui est provoqué par une maison en bois.
  4. Enfin, les économies d’énergie qui sont réalisées dans votre maison vont vous permettre de gagner 20 à 30% sur vos factures d’énergie.